samedi 4 mars 2017

Les superbes photos de Yannick Makagon

Vous l'avez rencontré lors de notre dernière exposition où il vous a fait rêver avec son agenda de Loire qui a eu un grand succès.
Pour notre nouvelle version de "Loire aux Mille Visages", il vous présentera ses photos.
Son livre ne sera malheureusement pas encore sorti de l'imprimerie, mais vous pourrez le commander, il arrivera dans quelques jours...

Vous trouverez ici un article qui en parle mieux que moi...

Article de la NR sur Yannick Makagon
Photo extraite de l'article de la NR juillet 2015 (lien ci-dessus)
Indre-et-Loire livresYannick Makagon, le photographe qui sublime la Loire
18/07/2015 05:38
Depuis son adolescence, Yannick Makagon capture la beauté des paysages de Touraine. Son ouvrage “ Ecrin de lumières ” réunit ses photographies.
A travers mes photos, j'espère faire transparaître tout ce que j'ai pu ressentir au moment de la prise de vue, la nature qui s'éveille au matin, le bruissement de l'eau. Dans son ouvrage « Ecrin de lumières. La Loire, de Tours à Saumur. », le photographe, Yannick Makagon, a magnifié le fleuve. Au fil des pages, s'étalent les clichés de matins brumeux, de couchers de soleil enflammés ou de bras d'eau pris par la glace d'hiver.
Dans un sourire, Yannick Makagon se souvient de ce qui l'a poussé à commencer la photographie : « J'aimais beaucoup l'émission télévisée présentée par Christian Zuber, " Caméra au poing ". Je voulais faire pareil, mais filmer ça représentait un certain coût. Alors j'ai commencé la photo. »Amour de la TouraineD'origine bretonne, ce photographe, aujourd'hui partagé entre Véretz et Savigny, a découvert, adolescent, la Touraine et la Loire. Un coup de foudre : « J'ai besoin d'une présence avec le liquide, que ce soit avec la mer ou un fleuve. » La publication de cet ouvrage représente une forme de reconnaissance pour cet autodidacte : « A titre personnel, c'est une satisfaction énorme. En tant qu'amateur, on espère toujours trouver un mécène qui appréciera notre travail, mais sans vraiment y croire. J'ai eu cette chance, au hasard d'une rencontre. »Pas de retoucheLe livre retrace une dizaine d'années de pérégrinations et de prises de vue, le long du fleuve. Et Yannick Makagon s'est engagé à transmettre ces scènes au plus proche de la réalité : « Je ne retouche jamais mes photos. » Le photographe perçoit ce choix comme un engagement artistique, mais aussi auprès des personnes qui vont regarder les clichés : « On a trop tendance à l'ère du numérique à tout changer pour rendre les choses plus flatteuses à l'œil. J'ai appris à l'époque de l'argentique où les retouches étaient quasiment impossibles, et je poursuis dans cette philosophie sans artifices. » Exceptions faites pour la suppression ponctuelle de certains éléments parasites, tels que les fils électriques, ou les panneaux de signalisation : « Ils dénaturent le paysage plus qu'ils ne l'embellissent. »Pour commander des tirages des clichés du livre ou découvrir les travaux de l'auteur, rendez-vous sur son site web : www.ymakagon-photo.frEléonore Vanel
Livre de Yannick Makagon et dédicace.
Dédicaces de Yannick MAkagon lors de notre dernière exposition

Aucun commentaire:

Publier un commentaire